Philosophie

L’Homme et l’Environnement a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e pour montrer que, face au changement climatique et Ă  la perte dramatique de biodiversitĂ©, on doit – et on peut – trouver des voies pour impliquer tout un chacun et les communautĂ©s locales les plus pauvres et dans un dĂ©veloppement compatible avec la prĂ©servation de la biodiversitĂ©.

Qui sommes-nous ?

L’Homme et l’Environnement c’est une ONG fondatrice Ă  Madagascar depuis 1993, une association de solidaritĂ© internationale reconnue d’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©rale en France et depuis … une association sur l’Ă®le de la RĂ©union. Dans leurs approches opĂ©rationelles elles ne sont rien sans leurs multiples partenaires de terrain, association, ONGs locales, individus et aussi entreprises privĂ©es Ă©thiques.

Approche

La prĂ©servation de la biodiversitĂ© est aussi importante que le changement climatique pour ne pas compromètre damatiquement le dĂ©veloppement humain. Pour aboutir Ă  inverser les tendances destructrices il est indispensable d’avoir une vision globale et assurer que les plus pauvres – mais aussi les entreprises – aient des opportunitĂ©s de jouer leur rĂ´le pour se dĂ©velopper tout en contribuant Ă  la prĂ©servation de l’environnement. La prise en compte de la biodiversitĂ© et les impacts sur le climats a chaque actions de dĂ©veloppement offre d’impressionantes opportunitĂ©s d’actions positives. L’objectif final Ă©tant d’autonomiser un dĂ©veloppement humain pĂ©renne qui soutient la conservation de la biodiversitĂ©.

Mise en Ĺ“uvre de terrain

42% des vertĂ©brĂ©s et 50% des plantes vasculaires de la planète se trouvent sur uniquement 2,3% de la surface de la terre. Intervenir sur ces zones permet de dĂ©multiplier les impacts des actions. L’Homme et l’Environnement intervient ainsi sur ces zones cruciales en termes de biodiversitĂ© et de dĂ©veloppement, avec des approches holistiques qui lient lutte contre la pauvretĂ© et prĂ©servation de l’environnement. 

Pour crĂ©er des dynamiques solides de rĂ©alisation nous travaillons avec des forces vives d’horizons variĂ©s et complĂ©mentaires : chercheurs (primatologues, herpĂ©tologues, botanistes, ornithologues, entomologistes, mycologues, socio-Ă©conomistes, anthropologues), ingĂ©nieurs (en agronomie, en dĂ©veloppement humain, en gĂ©nie civil, en Ă©nonomie), conservationnistes, pĂ©dagogues, professionnels de la santĂ©, experts (aromathĂ©rapie, implication communautaire, ingrĂ©dients cosmĂ©tiques et parfumerie), associations et entreprises engagĂ©es.

Nous avons pour interlocuteurs et soutien de petits et plus importants bailleurs de divers pays, des fondations, des institutions (musĂ©ums d’histoire naturelle, facultĂ©s, Ă©coles d’ingĂ©nieurs) et travaillons en lien avec les ministères, districts, chefferies locales et sages traditionnels. C’est cette richesse de partenaires et la rencontre de toutes ces Ă©nergies qui nous pousse toujours vers davantage de projets de recherche-action.

Mais rien de tout ça ne serait possible sans un partenariat fondamental avec les acteurs locaux : les populations locales elles-mĂŞmes et leurs reprĂ©sentants, mais aussi les ONGs locales, qui connaissent le terrain et sont maintenant de plus en plus efficaces. Tous ensemble nous faisons Ă©merger des opportunitĂ©s Ă©conomiques qui servent la prĂ©servation de l’environnement et le dĂ©veloppement humain et Ă©duquons Ă  la conservation des ressources de demain.

Net Positive Impact

À L’Homme et l’Environnement nous avons pour objectif d’impliquer chaque entreprise ou individu vers plus de responsabilitĂ© environnementale et sociale. Net Positive Impact est un programme de sensibilisation et un outil de soutien direct au service de nos programmes de reboisement qui visent en prioritĂ© le maintien d’une inestimable biodiversitĂ©. Aidez-nous Ă  endiguer la surconsommation des ressources planĂ©taires en compenser les impacts nĂ©gatifs de chacun pour endiguer la surconsommation des ressources planĂ©taires Il faut devenir positif pour compenser les impacts nĂ©gatifs et nous proposons Ă  chacun de pouvoir le faire. pour financer des projets dont on sait qu’il sauront un impact sur la biodiversitĂ©

Nos bailleurs