Facebook est devenu, en l’espace de quelques années, une composante inévitable de toute communication. Les marques et entreprises, après avoir ouvert des profils, ont créé des groupes et fini par réaliser que les pages étaient le meilleur moyen de présence sur le réseau social numéro un.

Pour autant, les atouts de Facebook échappent encore grandement à certains qui continuent à penser que le nombre de fans est la garantie d’une communication réussie sur les réseaux sociaux. Première erreur. La seconde consiste à penser qu’une page se suffit à elle-même.

Mais alors, comment avoir une présence intelligente sur Facebook ? Quelle stratégie adopter afin de s’assurer de ne pas perdre de temps (et d’argent) en investissant sur ce réseau ? Quelques points à prendre en compte :

1. Tout d’abord, il est désormais évident que les pages sont l’élément incontournable et fédérateur pour un business, quel qu’il soit. Ca peut être une entreprise, une marque, une personnalité. La page est justement destinée à communiquer avec des gens qui ne sont pas dans un réseau d’amis (sous-entendre connaissances plus ou moins proches). Car, qu’une marque soit proche ou non de ses clients, elle n’est pas une personne et Facebook a d’ailleurs lancé une chasse aux faux profils. Un profil correspond à une personne physique et n’a pas de composante commerciale.

2. Une fois cette notion intégrée, il faut bien inscrire sa page. S’agit-il d’un lieu, d’un commerce, d’une marque, d’une personnalité ? Quel est le domaine dans lequel on s’inscrit ? Si ces questions peuvent paraître une simple formalité à certains qui ne prennent pas le temps de réfléchir aux bonnes réponses, elles sont pourtant cruciales pour que les fans potentiels puissent trouver la page quand ils la cherchent autrement que par son nom.

3. Utiliser les fonctionnalités proposées par Facebook est la prochaine étape. En effet, une page peut très bien se limiter à un wall, quelques photos, éventuellement des vidéos. Pourtant, Facebook a bien pensé son modèle destiné aux pages business et offre la possibilité de les enrichir via des onglets supplémentaires, des widgets, une page d’accueil personnalisée… C’est ce qui permettra à la page de se démarquer et d’être attirante au premier coup d’œil. C’est pourquoi la réflexion concernant l’organisation de la page n’est pas anodine et doit être pensée en amont. On ne lance pas une page en se disant qu’on l’améliorera plus tard. Certes, les améliorations sont toujours possibles (et même souhaitables), elles ne doivent cependant représenter que des évolutions. La page doit être opérationnelle dès le départ.

4. Publier un contenu de qualité. Admettons que la page ait été lancée. Elle possède les onglets adéquats, les fonctionnalités indispensables, une page d’accueil accueillante (c’est ce qu’on lui demande). Encore faut-il qu’elle apporte une information intéressante pour les fans : une page vide ou presque, sans contenu de valeur, ne séduira pas. Il convient donc, avant même de chercher à recruter des fans, de s’assurer que les premiers qui visiteront la page y trouveront de quoi leur donner envie d’y rester.

5. Passons à l’étape de recrutement des fans. Comment aller chercher les bonnes personnes, la cible avec laquelle on a envie d’échanger ? Le plus simple est de commencer par proposer la page à vos amis. C’est ce que font tous les community managers, même si leurs contacts ne sont pas dans la cible. Ces mêmes contacts, dans la plupart des cas, accepteront l’invitation pour « rendre service ». C’est un début, mais ce n’est pas suffisant. Il faut alors investir dans une campagne Facebook. Elle permettra de cibler une population en fonction de ses centres d’intérêts, de son âge, de son sexe, de sa localisation, de sa langue… Autant de critères qu’il ne faut pas négliger. Pour optimiser la campagne, rapprochez-vous des commerciaux et du marketing : ce sont eux qui vous diront à qui vous adresser.

6. Faire vivre la page. Parce qu’avoir des fans implique de leur donner des informations, des bons plans, bref, de les intéresser, des publications régulières, intéressantes, susceptibles d’entraîner le partage, sont essentielles. L’intérêt majeur des réseaux sociaux est de pouvoir nouer le dialogue avec sa cible, d’échanger avec elle, d’éveiller sa curiosité. Publier des informations est correspondant à votre univers est un premier pas. Le second est de créer une interaction avec vos fans. N’hésitez donc pas à leur poser des questions ouvertes, à lancer des sondages (via une fonctionnalité Facebook très simple), à leur demander leur avis sur vos produits, votre marque, votre communication… Et pour les remercier, n’hésitez pas à lancer des concours et à leur faire gagner des cadeaux.

7. Ne perdez pas de vue que si les réseaux sociaux permettent l’utilisation d’un ton informel, ce n’est pas pour autant que vous pouvez tout vous permettre. Usez du décalage, de la légèreté, mais gardez à l’esprit que vous ne vous adressez pas à vos amis. Out le ton grivois, sachez garder une certaine distance de sécurité.

Il ne vous reste plus qu’à ouvrir votre page et à la faire vivre en attirant et en conservant vos fans.

Creative Slashers

Author Creative Slashers

More posts by Creative Slashers

Leave a Reply

trois × deux =