Le SMI-Wizness Social Media Sustainability Index 2012 sorti, il était bien normal de revenir sur les best practices de 2012, celles qui ont su créer de l’engagement et qui risquent fort de faire encore parler d’elles en 2013. Car oui, parfois il est bon de poursuivre sur la bonne voie plutôt que de chercher à créer une rupture avec les bonnes pratiques de communication, surtout sur le web où c’est bien tentant…

L’esprit magazine est la première de ces tendances qu’il va falloir retenir. Alors que les bons vieux magazines papier peinent à conserver leur lectorat, happé par les versions web et l’info immédiate, transposer leur concept online peut s’avérer payant.

C’est ce qu’on choisi de faire – entre autres – General Electrics, Renault, Ford ou encore Coca-Cola et Levi Strauss. Ces différentes marques ont cela en commun qu’elles ont présenté leurs dernières informations sous la forme d’un magazine online. De sites dynamiques en blogzines donnant la parole aux employés de la marques, c’est la présentation qui prime, ainsi que la fréquence de publication. Il s’agit de ne pas lasser, de fournir de l’info en continu et de faire la part belle aux images.

Pour aller plus loin, il faut pourtant envisager les choses un peu différemment, surtout si on veut attirer des internautes de plus en plus nombreux. Car s’il est intéressant, voire primordial, de diffuser des informations sur la marque, une pratique moins répandue mais aussi bien plus percutante est de s’approprier un univers et de sortir un peu de la diffusion unilatérale.

Dès lors, plutôt que d’adapter son site pour qu’il ressemble à un magazine, il faut repenser son site ou blogzine et arrêter de se regarder le nombril. Comment ? En allant voir ce qui se fait ailleurs, en n’hésitant pas à reprendre des informations vues ailleurs, en préemptant un univers qui n’est pas directement lié à la marque, mais qui tourne autour de son domaine. Plus facile à dire qu’à faire, d’où la rareté de ce type de pratique.

Avoir l’esprit magazine, donc, et rassembler des informations pertinentes, intéressantes et valorisantes pour la marque dans son ensemble, collant à son ADN et plutôt qu’un simple discours publicitaire. Cela fait appel à de la curation, à de la recherche, à des qualités rédactionnelles réelles et non pas à une bonne diffusion de textes émis par le service marketing de la marque. Une idée à garder sous le coude, pour la suite…

Creative Slashers

Author Creative Slashers

More posts by Creative Slashers

Leave a Reply

3 × un =