L’avènement des stories sur les réseaux sociaux
Comprendre et savoir utiliser les stories

Qu’est-ce qu’une story et comment fonctionne-t-elle ?

Comment a-t-elle conquis l’univers des réseaux sociaux ? 

Pourquoi est-elle un outil indispensable pour le marketing digital ? 

 

Aujourd’hui, les stories sont présentes sur une majorité de réseaux sociaux, même LinkedIn qui est pourtant un réseau professionnel. Si cela peut paraître tout nouveau, voire un peu gadget, l’apparition des premières stories n’est pas si lointaine. Si, pour les plus sceptiques, l’intérêt est faible, elles peuvent représenter un réel atout dans le cadre d’une stratégie digitale. En effet, en plus d’être divertissantes, elles ont également un impact non négligeable pour les entreprises qui cherchent à faire connaître leur marque.

Pourquoi cet engouement ? Les Slashers font le point.

L’histoire de la story sur les réseaux sociaux

C’est en 2013 que Snapchat fait découvrir au monde le concept des stories. Ce format innovant a connu un énorme succès aussi bien auprès des millenials que des marques. Ces dernières ont profité de cette façon innovante de partager du contenu avec leur clientèle.

Comment fonctionnent les stories ?

Une story se présente sous la forme de vidéos et de photos qui peuvent être visionnées indépendamment du fil d’actualités (généralement une partie y est dédiée) pendant une durée de 24 heures. Ainsi, elles disparaissent (presque) aussi vite qu’elles sont apparues. 

Cependant, l’utilisateur peut les archiver s’il le souhaite afin que le contenu reste disponible. Il est d’ailleurs possible de les classer et de les mettre à disposition sur son profil pour certains réseaux sociaux (par exemple sur Instagram).

La conquête des stories sur les réseaux

Les premiers à suivre la tendance

Instagram a été la première plateforme à lancer une fonctionnalité presque identique à celle qui avait été la source du succès de Snapchat. C’est ainsi qu’en 2016, “Instagram Stories” fait son entrée. Les utilisateurs d’Instagram peuvent alors partager des photos et des vidéos qui disparaissent également après 24 heures.

Il était désormais clair que l’essor des stories sur les réseaux sociaux était inévitable. Déjà propriétaire d’Instagram, Facebook a aussi intégré les stories sur ses autres plateformes (Messenger et Whatsapp).

Bonnes pratiques hashtag

LinkedIn et Twitter rejoignent le mouvement

Durant l’année 2020, LinkedIn se met à la page en proposant à son tour ses propres stories. Bien que cela ait pu ne pas sembler logique au premier abord, les marques ont su tirer parti de cette nouvelle fonctionnalité. L’entertainment social s’est donc invité jusque dans les réseaux professionnels. 

Twitter, précurseur des hashtags devenus un usage partagé par tous les réseaux sociaux (lien article sur les hashtag ?), a emboîté le pas pour adopter le système des stories. Cependant, le réseau reste fidèle à son originalité et respecte la limite des 280 caractères, même dans ses “Twitter Fleets”.

Youtube et Spotify restent dans la course

L’idée peut sembler surprenante, mais les stories ont également fait leur apparition sur des réseaux inattendus. Youtube possède dorénavant ses propres stories sous la forme de courtes vidéos. A la différence des contenus classiques, celles-ci ne sont disponibles que durant sept jours. 

Spotify n’est pas en reste avec le projet d’inclure les stories à sa plateforme de streaming. En attendant, les Storylines permettent aux utilisateurs de partager un contenu éphémère sur les réseaux sociaux de leur choix. À titre d’exemple, on peut notamment obtenir en fin d’année un récapitulatif animé de nos écoutes avec la possibilité de l’inclure dans la story d’un réseau social.

Les stories sont populaires. Tellement populaires qu’une récente enquête a estimé le pourcentage d’utilisateurs par plateforme utilisant cette fonction (pas encore de chiffres pour LinkedIn)  :

  • Facebook : 76%
  • Instagram : 83%
  • Snapchat : 87%
  • Youtube : 76%

Pourquoi un tel succès ?

Dans un premier temps, les stories sont un excellent moyen de saisir les expériences du moment. En effet, le format permet aux utilisateurs de partager ce qui se passe en temps réel avec leurs abonnés. Aussi, elles ne demandent que peu de travail : réaliser une story est à la portée de tous. 

Mais quelle est l’utilité pour l’utilisateur ? D’une certaine manière, les stories renforcent le sentiment de proximité.

Pendant un court moment, il est autorisé à voir ce petit moment spécial avant qu’il ne disparaisse. De plus, le défilement de l’onglet story s’effectue généralement de gauche à droite, ce qui marque un changement avec le défilement traditionnel vertical typique des contenus web.

Les avantages des stories pour les marques

Il est évident que les stories rencontrent un fort succès auprès d’un grand nombre d’utilisateurs. Mais comment peuvent-elles être utiles aux marques ? 

Le marketing sur les réseaux sociaux est aujourd’hui quasiment indispensable. C’est pour cette raison qu’environ quatre marques sur cinq ajoutent la fonctionnalité des stories à leur arsenal de marketing digital. En effet, en plus d’être un outil de divertissement, elles permettent d’intégrer des publicités à leurs messages afin d’en tirer le maximum de profit. 

Au-delà du contenu publicitaire, l’une des principales raisons d’utiliser les stories est qu’elles permettent de partager des événements en direct, de communiquer sur les offres, etc. Les utilisateurs se sentent alors plus proches de l’univers de la marque grâce à une expérience interactive. Celle-ci peut être renforcée grâce aux outils fournis par la plateforme (sondage, baromètre, etc.). 

Avec l’arrivée des Stories sur LinkedIn et Twitter, on observe de nouvelles opportunités pour les marques. En ce qui concerne Twitter, les marques intègrent un mode de communication rapide, inhérent aux usages de la plateforme.

Quant à LinkedIn, les organisations pourront créer du contenu davantage orienté entreprises mais sur un ton différent du contenu de leur page entreprise. 

Les stories se sont imposées comme un élément indispensable pour créer une marque forte et engageante. A l’heure actuelle, tous les signes indiquent qu’il faut “prendre le train en marche” !

Que nous réserve l’avenir des stories ?

Il est difficile de prédire l’avenir, étant donné la constante évolution digitale. Cependant, il semble que l’engouement pour les stories n’a pas vocation à disparaître de sitôt. Immersives et interactives, elles s’adressent à un large public et non plus seulement aux adolescents.

Pour une organisation qui souhaite étendre la portée de sa marque, cela représente une énorme opportunité. Et ce, qu’elle soit axée B2C ou B2B.

L’innovation continue des outils digitaux, oblige à les appréhender le mieux possible afin de pouvoir les exploiter dans leur intégralité. L’intégration des usages quotidiens représente une véritable opportunité pour continuer à séduire des publics toujours plus exigeants.

L’un des prochains outils pouvant s’imposer la réalité augmentée, que ce soit dans les filtres (utilisable en storie par exemple) ou dans d’autre format web. Lien entre le réel et le virtuel, elle a déjà séduit nombre d’utilisateurs via des applications comme Pokémon Go.

Si vous voulez en savoir plus sur l’utilisation des réseaux sociaux, que vous avez besoin d’accompagnement ou tout simplement de réponses à vos questions, n’hésitez pas à nous contacter. Il n’y aucune obligation et vous recevrez toujours une aide amicale et perspicace.